Quand la colère nous emporte !

par | décembre 2023

Non, la colère n’est pas une émotion négative, d’ailleurs existe-t-il des émotions négatives ? Nos émotions sont des signaux corporels pour nous informer que quelque chose ou quelqu’un nous dérange.

La colère en particulier est là pour poser une limite, pour dire “stop je n’en peux plus”.

Grâce aux neurosciences affectives, nous savons aujourd’hui que la colère est un processus de guérison. Nos enfants, qui ont des cerveaux immatures, vivent intensément leur colère mais nous, les adultes, qu’en est-il de la nôtre ?

Nos pétages de plomb, nos explosions, notre agressivité font peur à nos enfants. Ils ne comprennent pas ce qui se passe, ils culpabilisent, ils pensent que c’est de leur faute.

Et nous bien sûr on observe tout ça ! On voit bien combien notre colère perturbe nos enfants, nous culpabilise aussi mais nous n’arrivons pas à faire autrement.

Et si on faisait un pas de côté ? Et si on prenait un peu le temps d’observer quand ça monte en nous telle une mayonnaise, débusquer nos signes physiques ? Peut être juste s’éloigner, aller crier dans le jardin, passer le relais. C’est justement pour s’éloigner de la colère que le “Prendre soin de soi”a tout son sens. Plus nous nous donnons du temps à nous-même, plus nous apprenons à souffler, à veiller à remplir notre réservoir affectif, plus nous allons visiter notre mémoire traumatique et plus nous nous éloignons de ces excès qui font si peur à nos enfants.

Dans l’atelier 6 du cycle d’ateliers « Vivre et grandir ensemble »® créé par Catherine Dumonteil Kremer, l’objectif n’est pas bien-sûr de ne plus ressentir de la colère, mais plutôt de s’en faire une alliée, d’apprendre à s’affirmer sans blesser nos proches : exprimer le « Je suis en colère, je suis énervé(e)” plutôt que “tu m’énerves, tu me sors par les yeux, tu m’exaspères !!

Aller on remonte les manches, on va y arriver !!